Cours d'espéranto en dix leçons :

8.1. Le reste de la conjugaison...

Maintenant, il ne nous reste que quelques terminaisons grammaticales à apprendre avant de pouvoir lire couramment en espéranto. Nous avons vu que les verbes se terminent en -as (présent), -is (passé), -os (futur). Il y a aussi :

le conditionnel :

-us

Se mi estus riĉa, mi vojaĝus multe.

= Si j’étais riche, je voyagerais beaucoup.

et

l’impératif-subjonctif :

-u

Fermu la pordon kaj sidiĝu!

= Ferme la porte et assieds-toi !

Li fermu la pordon kaj sidiĝu!

= Qu’il ferme la porte et qu’il s’asseye !

Mi volas, ke vi venu.

= Je veux que tu viennes.

REMARQUE : Remarquez que, contrairement au français :

1. Le conditionnel s’applique aux deux propositions de la phrase et pas seulement à la dernière.

2. Le conditionnel ne s’utilise pas pour montrer le futur dans le passé.

Je crois qu’il viendra : Mi kredas, ke li venos.

Je croyais qu’il viendrait : Mi kredis, ke li venos.

Enfin, il reste les participes (mots qui s’emploient comme verbes, adjectifs, adverbes ou noms) :

Participes de la voix active

Présent :

-ant

Mi estas leganta.

= Je suis lisant (en train de lire).

-int

Mi estas leginta.

= Je suis ayant lu (j’ai lu, j’ai fini de lire).

-ont

Mi estas legonta.

= Je suis devant lire (sur le point de lire).

Participes de la voix passive

Présent :

-at

La libro estas legata.

= Le livre est lu (en train d’être lu).

Passé :

-it

La libro estas legita.

= Le livre est lu (ayant été lu).

Futur :

-ot

La libro estas legota.

= Le livre est devant être lu (à lire).

En résumé :

leganta = kiu legas = qui lit, lisant

leginta = kiu legis = qui a lu, qui lisait, ayant lu

legonta = kiu legos = qui lira

legata = kiun oni legas = qu’on lit

legita = kiun oni legis = qu’on a lu, lu

legota = kiun oni legos = qu’on lira

REMARQUES :

  1. Le français dit « la porte est fermée » sans distinguer si on est en train de fermer la porte (la pordo estas fermata), ou si la porte est en position fermée (la pordo estas fermita).
  2. En combinant le verbe esti et les 6 formes de participes, on obtient un grand nombre de formes composées. Sachez toutefois que l’espéranto préfère les formes simples et n’utilise les formes composées que lorsque ces dernières apportent une précision indispensable.

Les participes peuvent prendre la forme des adjectifs (terminaison en -a), des adverbes (-e), ou des noms (-o). Leur utilisation permet beaucoup de précision, de souplesse et de concision. Bien que nous ne puissions pas vous indiquer ici toute la gamme des applications, nous vous invitons à saisir le sens des participes dans les exemples suivants :

La leganto havas bonan voĉon, sed la antaŭa leginto havis pli bonan

= Le lecteur a une bonne voix, mais le lecteur précédent (en) avait une meilleure

Mi opinias tamen, ke la legonto havos la plej bonan voĉon el ĉiuj

= Je suis d’avis, toutefois, que le lecteur à venir aura la meilleure voix de tous

Legante ni lernas

= Nous apprenons en lisant

Manĝonte la pomon, li ekvidis la vermon

= Sur le point de manger la pomme, il aperçut le ver

La konstruata domo

= La maison en train d’être construite

La skribota letero

= La lettre à écrire, c-à-d. devant être écrite

La fermita pordo

= La porte fermée, c-à-d. qui a été fermée

VOCABULAIRE À RETENIR

Ces mots seront automatiquement ajoutés à votre vocabulaire à réviser lorsque vous aurez terminé d'étudier cette section. Le nombre de mots à réviser sera indiqué sur le bouton affiché au-dessus du sommaire.

voĉo : voix

pordo : porte

vermo : ver

letero : lettre (courrier)

honori : honorer

diablo : diable

adori : adorer